» Les traumatismes vécus par les parents ou les grands parents peuvent-ils laisser une empreinte biologique transmise de génération en génération ? Certains scientifiques commencent à travailler sérieusement sur cette hypothèse. Parmi eux : Isabelle Mansuy, de l’école polytechnique fédérale de Zurich, en Suisse ».
http://www.francetvinfo.fr/replay-radio/info-sante/les-traumatismes-se-transmettent-de-generation-en-generation_1759495.html

« Lors d’un traumatisme, d’un stress important, une modification chimique de l’ADN apparait. Cette cicatrice est mesurable et elle se transmet sur 3 générations au moins. Même si le 3° génération n’a pas vécu le traumatisme, elle est porteuse de la plus grande cicatrice sur son ADN. Par la thérapie et les médicaments, on peut effacer cette marque de notre ADN et faire disparaitre la charge affective liée à l’évènement ».

Autre lien à écouter à partir de 16:32 à 21:36 :
http://www.rts.ch/play/tv/le-journal-du-dimanche/video/decouverte-unige-entretien-avec-dora-knauer-pedopsychiatre-hug?id=3745908

Même si ces liens ne sont pas récents, ils restent porteur d’espoir.